1/5

Les

Fourberies de

Scapin

 Molière

Tout public et

Scolaires

Adaptation Julien Paramelle

Mise en scène Céline Granchamp

Construction décor Cédric Cambou

Décor Yves Grégori

Lumières Pierre Lassus

Avec Céline Granchamp

        Pierre-André Ballande

        Julien Paramelle

Durée 1h45

Note d'intention

 

Comme à l'accoutumée et pour notre troisième rendez-vous avec Molière, nous sommes trois comédiens pour interpréter cette vertigineuse machine, ce qui rend la course plus folle et plus haletante. Avec quelques coupes nécessaires, la pièce est centrée sur le personnage de Scapin qui, avouons-le, est celui qui nous intéresse, celui qui mène, démène et fait tomber les masques.

Bien qu'il s'agisse d'une comédie d'intrigue, celle-ci nous importe moins que le fond et nous ramène à la plus simple expression du théâtre: celui de la parole, du sens et de l'efficacité.

Le décor représente les habitations des deux pères et entre celles-ci une palissade de bois, sorte d'aire de jeu où, à vue comme à couvert, se fomentent les intrigues, se donnent les coups et triomphent les fourberies.

Pour parachever cet esprit de théâtre de tréteaux, quelques notes de tarentelle - n'oublions pas que l'action se déroule en Sicile - viennent habiller l'ensemble et renforcent notre idée d'un théâtre qui fait la part belle aux acteurs et dont le jeu témoigne de l'envie de faire entendre le texte d'un dramaturge génial qui, comme son personnage central, a si bien cerné l'âme humaine.

"Un tel texte, un tel débit, une telle mise en scène, une telle gestuelle, et mimiques, dans un décor sobre et bien pensé, servis par trois comédiens aux personnalités différentes mais tout aussi excellents, ont séduit le public." ANONYME

© Cie Avis de pas Sage
 

 06.52.54.47.11

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram